Dégustation La Chablisienne

Dégustation La Chablisienne

Pour débuter cette nouvelle saison de dégustations, Dionysos a le plaisir d’accueillir pour la première fois Hervé Tucki, ambassadeur de La Chablisienne qui nous déclinera 6 références afin de nous faire découvrir le vignoble de Chablis.

Au sein de la Bourgogne viticole, Chablis est unique. D’une part, sa particularité tient à sa géographie. Le vignoble est isolé du reste de la Bourgogne et occupe une place septentrionale, à mi-chemin entre Paris et Mâcon. D’autre part, il bénéficie d’un climat continental qui comprend quatre saisons très marquées. Cela offre des conditions excellentes pour le développement du Chardonnay. Or c’est ce cépage qui compose à 100% le Chablis : un vin blanc, marqué par une finesse, une tonalité cristalline et une minéralité prononcée. Toutefois, on ne peut résumer le Chablis au Chardonnay. À Chablis les parcelles viticoles ressemblent à des mosaïques, chaque territoire possède des propriétés uniques et deux parcelles situées à une centaine de mètres l’une de l’autre peuvent jouir de conditions climatiques et géologiques très variées. On compte ainsi 47 « climats » différents à Chablis. Ce terme, équivalent au terroir, est typique de la région bourguignonne.En outre, la composition des sols est un aspect qu’il ne faut pas négliger pour comprendre l’élaboration du vin. Chablis se développe en effet sur un sol argilo-calcaire,  datant du portlandien et kimméridgien (-150 millions d’années). Ce sol particulier complète ce cocktail détonnant pour produire ce vin que les amateurs apprécient tant en dégustant leurs poissons ou coquillages. 

Pour être encore plus précis, le vignoble de Chablis longe le Serein et donne lieu à quatre appellations que sont le Petit Chablis, le Chablis, le Chablis Premier Cru et le Chablis Grand Cru. Les Petits Chablis proviennent des plateaux, où les sols sont plus calcaires. Ces derniers sont situés entre 300 et 350 mètres d’altitude sur la rive droite et la rive gauche. Les trois autres se situent sur les coteaux où les parcelles sont moins ventées et plus ensoleillées. Tandis que les Chablis et les Premiers Crus se retrouvent sur la rive droite et gauche, les Grands Crus se limitent à la rive droite, près du village sur un territoire plus restreint.

 

Petit Chablis - Pas si petit 2017

Cépage : 100% Chardonnay

Prix : 10€

Pour ce Petit Chablis, la fermentation alcoolique est complètement réalisée et elle est suivie d’une fermentation malolactique qui diminue l’acidité du vin. Ce vin se déguste très bien en jeunesse, par exemple à l’apéritif. L’empreinte de la nature est transmise par les côtés fruités et minéraux, caractéristiques du bourguignon. 

La robe est or pâle et brillante. Au nez une odeur de fruits blancs et une petite touche florale se distinguent. En bouche, le vin apporte une sensation de fraicheur et de verticalité par la présence d’arôme de fruits à chair blanche et les sols des plateaux datant du Portlandien apportent une minéralité unique aux Petits Chablis. Il a un très beau volume, frais et distingué. Sa longueur est assez remarquable pour un vin de cette appellation. Il se marie bien avec de la gastronomie simple, et peut par exemple sublimer les produits de la mer.


Chablis – Les Vénérables 2015

Cépage : 100% Chardonnay

Prix : 15€

Ce vin provient d’un assemblage de plusieurs parcelles de vieilles vignes profitant d’un ensoleillement particulier. La fermentation s’effectue en cuve puis en fût. Le bois apporte une structure au vin ainsi que des arômes, il permet également une bonne micro-oxygénation qui donne une énergie toute particulière à ce vin. Il est aussi un témoin de la météo de 2015 où, grâce à un temps très favorable, la maturité est complètement aboutie.

Ce vin, d’une belle robe or pâle, est doté d’un nez qui conjugue des notes minérales et des notes de fruits à chair blanche. En bouche, ce vin dévoile une fraicheur et une richesse avec une belle matière. La finale est équilibrée et minérale avec une longueur importante. Ce vin s’accorde bien avec les poissons cuits au four, les écrevisses ou du fromage.

 

Chablis Premier Cru – Côte de Léchet 2015

Cépage : 100% Chardonnay

Prix : 19€

Situé sur la rive gauche du Serein, ces coteaux bénéficient d’une exposition Sud-Est ce qui donne un vin solaire et léger. Le calcaire kimméridgien apporte la touche de minéralité si spécifique des Chablis Premier Cru.

Il est doté d’une belle robe or pâle, le vin apparait limpide et brillant. Au nez, la note est plus florale mais les arômes de fruits à chair jaune se distinguent aussi. La minéralité s’exprime à travers une petite note de craie qui rappelle le calcaire du sol. En bouche ce vin est rigide, présent et épanoui. Il se déroule en longueur et en profondeur avec une bonne persistance. Il peut se déguster avec de la charcuterie, avec des langoustines rôties ou bien avec du fromage de chèvre.

 

Chablis Premier Cru – Vaulorent 2015

Cépage : 100% Chardonnay

Prix : 23€

Le Vaulorent est au contact du Grand Cru les Preuses ce qui lui apporte certains points de convergence avec les Grands Crus. Si le sol est identique, du calcaire kimméridgien, les parcelles sont toutefois moins favorisées au niveau de l’exposition.

La robe est or pâle avec des reflets argentés. Au nez un arôme de vanille ainsi que des notes florales, boisées et de fruits blancs caractérisent ce Premier Cru. En bouche il a un effet enrobant, la densité est plus importante par rapport au précédent, il gagne tout le palais. Il y a une sensation de gras minéral. Ce vin est encore jeune, il a un fort potentiel à venir.


Chablis Grand Cru Grenouilles – Château Grenouilles 2014

Cépage : 100% Chardonnay

Prix : 55€

L’appellation « Grand Cru » témoigne de la rareté de ces vins et également de leur longévité. Ce sont des vins dotés d’une belle capacité de garde, à déguster 5 à 10 après la mise en bouteille. Il y a 100 hectares de Grand Cru dont 9,4 hectares pour le Château Grenouilles, ce qui en fait le grand cru le plus rare. La Chablisienne possède la majorité des hectares de Château Grenouilles, domaine situé à proximité du village de Chablis. C’est également la seule exploitation autorisée à utiliser l’appellation « Château ». En 2014 les conditions climatiques ont occasionné une maturité plus fraiche et plus lente. Ce vin est alors plus discret et plus concentré.

La robe or pâle est réhaussée de reflets argentés ce qui apporte une brillance à l’ensemble. Au nez il révèle des notes de fruits blancs et d’épices douces. En bouche il fait preuve d’une grande persistance, avec une verticalité venant de son léger côté minéral ce qui donne un très bon équilibre. La finale est longue et jeune. Il s’accorde très bien avec des mets délicats tels que des huitres ou du homard.

 

Chablis Grand Cru – Les Preuses 2003

Cépage : 100% Chardonnay

Ce vin est fortement marqué par les conditions climatiques exceptionnelles de cette année-là. En effet la canicule a mis les pieds de vigne en situation de stress hydrique, les températures ont atteint les 42° Celsius ce qui a porté préjudice aux raisins. L'acidité est absente, et cela donne l'impression que le vin a été élaboré plus au Sud

Ce vin d’une robe or pâle tirant sur le vert, dévoile un nez sucré, il a des arômes de fruits jaunes mûrs et de pâte de fruits ce qui lui apporte un côté massif. En bouche il dégage une fraicheur et une énergie. Ce vin s’apprécie d’autant plus accompagné de homard ou de langoustes grillées préparées avec une sauce blanche.

 

Le saviez-vous ?

La tradition viticole est ancienne à Chablis, elle remonterait au moins au VIIème siècle d’après les écrits qu’il reste à ce jour. Le chardonnay n‘existait pas à ce moment-là. Il résulte en fait d’un croisement entre le pinot noir et le gouais blanc, qui est le cépage du muscadet.

Le premier Chablis date de 1938, soit trois ans après la création de l’Institut National de l’Origine et de la Qualité chargé d’attester la qualité et l’origine des produits.