Dégustation Hennessy

 

Pour cette dégustation un peu spéciale, lors de laquelle nous avons eu l’honneur d’accueillir la prestigieuse maison de cognac Hennessy, c’est Patrice Henot, l’un des six ambassadeurs de la marque, qui a mené la danse. Fondée en 1765 par l’irlandais Richard Hennessy, qui avait auparavant servi pour l’armée française sous Louis XV, la maison située à Cognac détient aujourd’hui 50% des parts de marché du breuvage, exportant dans plus de 130 pays. Elle exploite 30 000 des 75 000 hectares de l’AOC au travers de l’ensemble de ses fournisseurs et de son domaine personnel de 180 hectares et a expédié l’équivalent de 7,2 millions de caisses de 12 bouteilles en 2016 et environ 8 millions en 2017.

 

L’histoire de la maison

 

Lors de sa création, Hennessy était une maison de négoce en eaux-de-vie destinée à exporter à l’étranger, d’abord en Irlande, puis en Grande-Bretagne et à New York dès 1794. Afin de préserver le cognac lors de ces longs voyages, la maison a décidé d’utiliser des bouteilles charentaises pour transporter son breuvage dès 1804 à la place des barriques. Dès 1830, ce nouveau modèle de transport permet à Hennessy de dominer le marché et dès 1911, la totalité du cognac expédié l’est dans des bouteilles afin d’en garder toute la qualité.

 

Hennessy, c’est avant tout une histoire de famille. En 1813, la maison prend le nom de Jas Hennessy & Co, Jas étant la contraction de James, le fils de Richard. Les générations s’y sont succédées depuis, et on retrouve aujourd’hui encore des membres de la famille tels que Maurice Hennessy, ambassadeur de la marque, et son cousin Roch Hennessy.

 

Le cognac Hennessy a connu un tel succès dès ses débuts que tout le monde se l’est arraché. En 1817, la cour Royale d’Angleterre passe sa première commande, suivie en 1818 de la cour impériale de Russie. Au début du XXème siècle, les cognacs de la maison sont déjà exportés aux quatre coins du monde, comme en Inde, en Australie, en Chine ou en Afrique du Sud.

 

La marque jouit aussi d’un véritable succès marketing qui lui assure la moitié des parts de marché de cognac. Dès la fin du XIXème siècle, la maison développe de nombreuses publicités, et en 1947 apparaît la singulière carafe X.O et sa forme pampre inspirée d’une grappe de raisin, se démarquant de tous les autres alcools. En 1971 a lieu la fusion Moët Hennessy et en 1987 est créé le groupe LVMH qui regroupe aujourd’hui 70 marques de luxe.

 

Les eaux-de-vie

 

Cette dégustation était véritablement singulière. L’ambassadeur de Hennessy, Patrice Henot, nous a plongés dans le monde du comité de dégustation de la maison en nous faisant débuter par la dégustation de cinq eaux de vies telles que celles qui permettent l'assemblage des cognacs. Ces eaux-de-vie ne sont pas des produits commercialisés.

 

La première eau-de-vie que nous avons dégustée a été produite en 2017 et était issue des vignobles « Fins Bois ». Très jeune, elle s’ouvre à peine aux parfums et présente des arômes floraux. En bouche, ce caractère floral est confirmé avec, en outre, une légère note de poire et un côté rond et gras. Le taux d’alcool de cette eau-de-vie à été réduit de 71% à 55% en étant coupée avec de l’eau d’Evian, qui se rapproche le plus de l’eau de source naturelle. Elle est, pour l’instant, destinée à assembler des cognacs de la gamme V.S (Very Special).

 

La seconde et la troisième eau-de-vie dégustées sont en fait la même eau-de-vie datant de 2010, elle aussi issue des « Fins Bois », qui a été élevée dans deux fûts différents, la première dans un fût A et la seconde dans un fût D. L’ambassadeur a par là voulu mettre en évidence l’influence de la barrique dans laquelle l’eau-de-vie est élevée. Les robes sont différentes, l’une étant plus boisée, plus ambrée que l’autre, et lez nez présentent aussi des caractères divergents. Ces deux eaux-de-vie présentent un taux d’alcool de 68%.

 

La quatrième eau-de-vie a été produite en 1996 et est issue des « Fins Bois » à l’instar des précédentes. On y trouve des arômes de vanille, doux et fins. C’est une eau-de-vie destinée à l’assemblage de la gamme X.O.

 

La cinquième eau-de-vie dégustée est clairement une eau-de-vie d’exception. Produite en 1965 à partir des vignobles de « Grande Champagne », elle a passé plus de 10 ans en barrique avant d’être mise en bouteille. On y trouve des arômes animaux tels que le vieux cuir, mais aussi des arômes de miel, de cire d’abeille et d’épices. C’est une eau-de-vie clairement destinée aux assemblages de Paradis Impérial, le cognac le plus haut de gamme de la maison.

 

 

Suite à la dégustation de ces eaux-de-vie qui composent les cognacs Hennessy, nous avons eu le privilège de déguster les fabuleux produits de la maison.

 

 

Hennessy V.S (Very Special)

 

Prix : 30-35€

 

Ce premier cognac, le plus célèbre et le plus consommé de la maison, est le descendant direct du « Trois étoiles 1865 ». La maison attache une grande importance au respect du savoir-faire depuis des siècles, ce qui lui permet de produire des cognacs équivalents à ceux qui étaient produits jadis. Ainsi, le cognac que nous avons dégusté avait quasiment les mêmes caractéristiques que son ancêtre de 1865. Il présente de délicats arômes de vanille ainsi que de fruits secs tels que l’amande ou la noisette.

 

Il faut noter que les méthodes de dégustation de Cognac évoluent. Alors que les puristes le préfèreront sec, il peut être bu avec des glaçons ou en cocktail. Par exemple, on peut le boire en « Big Apple », cocktail inspiré par le rappeur Nas, ambassadeur de la maison aux Etats-Unis, ou plus simplement avec du Schweppes ou du Canada Dry.

 

 Hennessy Fine de Cognac

 

Prix : 45-50€

 

Au sein de la Maison Hennessy, Fine de Cognac est un cognac à part entière et un cognac à part. Il se distingue par sa capacité à concilier une structure certaine et une grande légèreté. La subtilité complexe qu’implique cet équilibre, Fine de Cognac l’exprime de manière simple et précise.

 

 

D'une légère teinte ambrée et claire, la robe du Hennessy Fine de Cognac doit à ses reflets lumineux sa transparence tamisée. Au nez, le nougat blanc, la noisette évoquent des tonalités chaudes, agréables, qui font écho à la fluidité de sa texture. La bouche répond à ces premières sensations de souplesse, on y remarque un certain fondant qui évoque des notes de café viennois. De subtils arômes d’agrumes confits et de bergamote se manifestent, avec en final la perception d’un voile de fraicheur.

 

Hennessy X.O

 

Prix : 200€

 

Hennessy X.O est le cognac emblématique de la Maison Hennessy, créé par Maurice Hennessy en 1870. Originel, il est inchangé depuis sa création, mais il ne cesse pourtant de surprendre les connaisseurs, qui découvrent et redécouvrent ses multiples facettes au fil des dégustations. Les quelque cent eaux-de-vie qui composent X.O ont longuement vieilli pour offrir cette incomparable richesse. C'est pourquoi Maurice Hennessy donna le nom de X.O à cet unique et "Extra Old" cognac.

 

Sa couleur ambrée, intense et profonde, présage de sa force. Ses arômes de fruits confits, son nez subtil et finement épicé forment une totale harmonie, promesse de rondeur. Au palais, la texture onctueuse et d’un confort absolu offre une intense sensation de douceur, avec une pointe de cacao et une réconfortante présence fruitée. La persistance qui en émane exprime toute la complexité de son assemblage et de son long vieillissement. Son caractère à la fois profond et puissant séduit les connaisseurs, qui apprécient son indéniable modernité et ses saveurs successives, qu'il soit dégusté sec, sur glace ou allongé d'un trait d'eau pétillante ou plate.

 

 

LSV 

 

Le bras armé, emblème de Hennessy depuis 1856 que l’on retrouve sur chaque bouteille, provient du blason familial. La légendaire « hache au point » fait référence à son fondateur Richard Hennessy, devenu citoyen français à l’issue de 12 ans au service de l’armée française sous Louis XV.