Dégustation Brane - Cantenac

 

Compte rendu de la dégustation: 

Le Château Brane-Cantenac nous a fait l’honneur pour cette dégustation de novembre de nous présenter ses vins rouges en la personne de Mr. Capdeville, directeur général du Château. Le Château se situe dans le Haut-Médoc, une appellation du vignoble bordelais située dans la partie nord de la rive gauche.  Parmi ces parcelles, l’une s’appelle Margaux, c’est là où se situe précisément le Château. Lors de la dégustation trois références nous sont proposées : le Baron de Brane, avec les millésimes 2012 et 2010, le Brane-Cantenac, millésimes 2012, 2010, 2006 et 2004, et enfin, une référence expérimentale.

Le Château Brane-Cantenac est une propriété familiale fondée au XVIIIème siècle. Déjà, la propriété jouissait d’une importante renommée et produisait un des vins les plus fameux du Médoc, ce qui permettait à la propriété d’être classée au rang de premier des seconds crus. En 1925, Léonce Récapet, un ancien entrepreneur, se porte acquéreur de la totalité de Brane-Cantenac ainsi que d’une part majoritaire du Château Margaux. Ce dernier se charge ensuite, en 1956, de transmettre cet héritage à son fils, Lucien, dans une logique de transmission du patrimoine et du savoir-faire familial. C’est pour cela que son fils Henri, en 1992, se voit confier, à son tour, la direction du Château. Les générations successives se transmettent ainsi la passion du vin alliée d'une tradition d'excellence qui se propose de tirer le meilleur parti d'un terroir riche de potentialités hors-paires. En effet, le vin exige le travail d’une matière première vivante qui nécessite de la patience, du savoir-faire, de l’attention et de la passion. Ainsi, Henri Lurton s’est donné la mission de produire, chaque année, le meilleur vin possible tout en respectant le terroir historique. Pour ce faire, la production s’organise autour du respect de la terre, de l’écologie et d’une grande qualité du raisin. Le Château s’étend sur 70 hectares de vignes en appellation d’origine protégée Margaux. Les cépages sont le Cabernet-Sauvignon (55%), le Merlot (40%), le Cabernet-Franc (4%) ainsi que du Carménère et du Petit Verdot en proportions égales. Les vignes sont âgées en moyenne de trente-cinq ans et les rendements avoisinent les quarante-cinq hectolitres à l'hectare, soit moins que le niveau maximal autorisé par le cahier des charges, ce qui correspond à une volonté de conserver la qualité. Depuis quelques années, le Château se tourne vers une viticulture alternative. En effet, de nos jours, les esprits changent : il y a une prise de conscience quant aux nouveaux enjeux environnementaux. Ainsi, des nouvelles pratiques comme un travail du sol différent, le refus d’utiliser des désherbants chimiques ou bien encore l’utilisation d’engrais organiques permettent une viticulture plus saine, plus proche de la nature.

Riche de son héritage et de son terroir, le Château Brane-Cantenac tente d’allier modernité et tradition : le domaine souhaite se distancier de la représentation souvent sectaire parce qu’élitiste des Châteaux bordelais en appuyant le développement du tourisme et de l'export. Par exemple, la référence Brane-Cantenac est vendue pour 70% de la production à l’étranger.

 

Baron de Brane 

Durant cette dégustation, deux différents millésimes du Baron de Brane nous étaient proposés. Il s’agit du deuxième vin proposé par le Château. Il provient de sous-sols argileux, ce sont des sols qui permettent à la vigne de conserver l’humidité nécessaire à la maturation des raisins même dans des conditions de fortes sécheresses. Ce terroir exceptionnel permet au Baron de Brane de conserver sa typicité.

Millésime 2012 :

Cépages : 60% Cabernet Sauvignon, 33% Merlot et 7% Cabernet Franc

Potentiel de garde : 10 à 15 ans.

La robe est pourpre, pourvue d’une belle intensité et présente des reflets violacés. Le nez est extrêmement aromatique. En effet, il offre des arômes de fruits noirs, comme des mûres ou du cassis, mais aussi quelques notes florales très fines. On retrouve aussi des arômes vanillés et épicés. En bouche, c’est un vin qui est rond, généreux et dont les tanins sont assez souples. C’est un vin à la fois gourmand et équilibré qui présente une bonne longueur.

Millésime 2010 :

Cépages : 53% Cabernet Sauvignon et 47% Merlot

Potentiel de garde : 10 à 15 ans.

La robe est d’un joli rouge foncé avec quelques reflets violacés. Quant au nez, il est très aromatique et délicat. On distingue des arômes similaires au millésime 2012 mais cette fois, d’autres arômes s’ajoutent. En effet, on découvre des arômes plus torréfiés. De la même manière, c’est un vin très fruité en bouche mais qui présente aussi un côté plus tannique avec plus de longueur. Il est très bien équilibré.

 

Brane-Cantenac

La dégustation de cette référence se décline autour de quatre millésimes différents. C’est le vin le plus haut de gamme que propose le Château Brane-Cantenac. En effet, quand Henri Lurton a pris les rênes en 1992 du Château, il désirait produire le meilleur vin possible. Dès lors, il renforce la position du vin Brane-Cantenac en tant que second grand cru classé en 1885.

Millésime 2012 :

Cépages : 68% Cabernet Sauvignon et 32% Merlot

Potentiel de garde : 15-20 ans et plus.

La robe présente une très jolie couleur pourpre, à la fois dense et profonde. Le nez, quant à lui, offre des arômes de fruits rouges comme de la myrtille ainsi que d’autres arômes de fruits noirs. Il y a aussi des arômes torréfiés et grillés. Le vin se développe pleinement en milieu de bouche où il s’avère être très généreux et rond. Les arômes sont multiples avec des fruits mûrs, du fumé ainsi que des notes florales et épicées. Les tanins sont assez souples, ce qui dénote l’élégance du vin. Il présente un côté harmonieux et équilibré et dispose d’une bonne longueur.

Millésime 2010 :

Cépages : 62% Cabernet Sauvignon, 30% Merlot et 8% Cabernet Franc 

Potentiel de garde : 20 à 30 ans et plus.

La robe présente un rouge à la fois profond et complexe. Le nez est très aromatique avec beaucoup d’arômes fruités et torréfiés. En bouche, les tanins sont très fins et soulignent la délicatesse de ce vin. Il présente de nombreux arômes dont certains de fruits qui concourent à lui donner une bonne fraicheur. La longueur est épicée et bien présente en bouche. C’est donc un vin délicat et équilibré.

Millésime 2006 :

Cépages : 60% Cabernet Sauvignon, 36% Merlot et 4% Cabernet Franc

Potentiel de garde : 20 à 30 ans.

La robe est toujours d’un rouge très prononcé mais, cette fois, les reflets sont orangés, ce qui atteste que ce vin est plus vieux que les précédents. Le nez est intense et présente des notes fruitées mais qui sont moins puissantes que pour les autres. En effet, on retrouve principalement les arômes floraux mais aussi un côté cuir et boisé ainsi que des arômes de tabac et de poivre blanc. De la même manière, on perçoit un côté mentholé qui est caractéristique des vins du Château Brane-Cantenac. En bouche, il est puissant et rond et les tanins sont fondus. La longueur est principalement cuir et cerise et demeure longtemps.

Millésime 2004 :

Cépages : 67% Cabernet Sauvignon, 28% Merlot et 5% Cabernet Franc

Potentiel de garde : 20 à 30 ans.

La robe est très foncée, le rouge est sombre et présente aussi des reflets orangés. Le nez, quant à lui, est extrêmement expressif et complexe. On perçoit des arômes fruités rouges et noirs mais aussi des arômes de réglisse, de pain grillé, mentholés, floraux comme de la violette par exemple. On retrouve toute cette complexité aromatique en bouche. Le vin est harmonieux et présente toujours le côté mentholé. En bref, l’intensité aromatique est puissante et, en plus, persiste longtemps en bouche.

Carménère

Le réchauffement climatique menace la diversité des cépages et principalement ceux qui sont utilisés aujourd’hui. Ainsi, face aux risques environnementaux, le Château Brane-Cantenac a décidé de réintroduire le cépage Carménère afin d’essayer de produire des vins à partir de vignes plus résistantes aux transformations climatiques. Ainsi, l’ultime vin de cette dégustation provient uniquement du cépage Carménère. Il s’agit du millésime 2015, qui n’est pas commercialisé.

Ce vin, moins sombre que les précédents, présente une jolie robe rouge. Au nez, il présente un côté végétal, fruité mais aussi épicé. En bouche, on retrouve ces arômes ainsi que des notes grillées. C’est un vin peu tannique qui est assez équilibré. Il est rond et velours.

Le saviez-vous ?

Bien que la production du vin repose sur de nombreux processus traditonnels, l’innovation occupe une place majeure dans la recherche de la qualité et dans l’adaptation aux nouvelles conditions climatiques. Chez Brane-Cantenac, il y a une très forte volonté d’effectuer des démarches de recherche. En ce sens, c’est l’une des rares exploitations viticoles à expérimenter, en plus de la production normale, de nouveaux procédés dans le cuvier et dans le chai.


Pour accéder aux photos de la dégustation, cliquez ici